Cul-mul des mandats

29 janvier 2011

« J’en ai marre, j’en peux plus, tu sais ? »

« Mais… Quoi, pourquoi ? »

« Je… Attends… »

« … »

« Et deux verres de blanc pour la 12 ! »

« Merci… Bon, tchin, quand même ? »

« Je rigole pas. Il faut qu’on arrête de se voir. »

« Quoi ? Mais enfin, il y a deux jours, tu me disais que tu étais heureuse ! »

« Oui. Non. Oh, je sais plus. Sérieux, oui, j’en peux plus des soirées qu’on passe ensemble ; c’est génial, hein, te méprends pas, mais je me sens trop mal après. »

« Pourquoi ? On fait rien de mal… »

« Ben on se câline, on s’embrasse, on est quand même presque à poil sous la couette. »

« Oui et… S’il vous plaît ? Oui, voilà, une rose. Merci. »

« C’est… C’est gentil. »

« Comment tu peux encore douter que je sois amoureux ? »

« Mais je sais pas ! Je… J’ai envie de t’embrasser parce que t’es adorable. J’ai envie de te repousser, de te vomir, aussi ! »

« Quoi ? Mais… Pourquoi ? »

« J’en ai marre, tu comprends ? On s’embrasse et point. Un mec amoureux, il fait des choses ! Je veux baiser avec toi, tu captes ?! »

« Mais je peux pas, j’ai une copine ! »

« Et moi, je veux pas seulement être ta super-copine que tu embrasses et avec qui tu partages de bons moments ! Tu vois ? »

« OK… Je vais la larguer. Pour toi. »

« Mais non ! Tu sais pas ce que c’est de porter la responsabilité de briser un couple. Et ce sera pire si jamais on casse, après. Tu dois pas la quitter. Surtout pas. Tu l’aimes et ça se sent. Sinon tu m’aurais déjà sautée ! C’est évident qu’il faut que tu restes avec elle. »

« Si c’était évident, ce serait beaucoup plus simple. On se poserait pas la question. Je t’aime. Aussi. »

« Arrête de dire ça ! Tu te rends compte de ce que ces mots peuvent faire dans le crâne d’une fille ? Fais attention, bordel ! »

« Je suis désolé. Mais je le pense, pourtant. »

« Mais alors fais quelque chose, bon Dieu ! Décide ! »

« Pas le bon moment. Tu sais, ça fait six ans qu’on est ensemble, quand même.

« Timing, hein ? Toujours le bon moment pour aimer… Jamais le bon moment pour baiser… »

Catégories : Petits Riens

Leave a comment