Résistances

5 mai 2012

— Tu vois, c’est ça qui m’énerve. Toujours le délit de sale gueule. Là, j’étais qualifié, sauf pour l’expérience. J’ai failli dire à cette pute que si personne ne me donnait ma chance, je pourrais jamais avoir la putain d’expérience requise.
— Mais trop, Farid. Tiens, tire sur le bédeau, ça ira mieux.
— Merci, gars. Tu sais, j’ai croisé deux-trois types qui se sont fait pistonner. Mais ça m’arrivera jamais, je crois. Je connais personne qui a un job dans cette cité moisie. À part pour les petits trafics.
— Clair. « Je suis de ceux qui traînent tard, à squatter les bancs, tels le fer et l’aimant. »
— Encore du Chiens de Paille ? Mais tu changes jamais de disque ?
— Et vous deux, vous changez jamais de squatt ?
— …
— Tonton !
— Salut Farid, salut… Mohamed, c’est ça ?
— Oui, monsieur.
— Monsieur ?
— Euh oui, enfin, avec le costard et la mallette, tout ça, ça impressionne…
— Dis tonton, je cherche du taf, là, t’aurais pas des plans ?
— Qu’est-ce que tu veux faire ? Et qu’est-ce que tu sais faire ?
— Ch’ais pas, m’en fous. Un truc qui paie, comme toi.
— Expert-comptable ? C’est bac +8, et tu as arrêté les cours en première, je crois ?
— Putain, on peut jamais parler avec les vieux ! Toujours ils t’accusent d’être un nul ! Si tu veux pas m’aider, dégage. J’ai besoin de personne !

La suite…

Catégories : Nouvelles  Petits Riens